LA CORRUPTION ET LES MECANISMES DE LUTTE CONTRE CE FLEAU DANS LES PAYS MAGHREBINS

Dans le cadre de ses activités, l’Organe Nationale de Prévention et de Lutte contre la Corruption a pris part au quinzième forum international organisé par la faculté de droit et des sciences politiques de l’université de Mohamed Khieder de Biskra, en coordination avec l’association de Heinz séide en date du 13 et 14 avril 2015 sur le thème de « la corruption et les mécanismes de lutte contre ce fléau dans les pays maghrébins ».

 

Ce colloque a été animé par des professeurs de la faculté de droit et des sciences politiques de l’université de Biskra, par ceux de plusieurs universités du pays ainsi que par des professeurs universitaires venus de Tunisie, du Maroc, de Libye, des Emirates Arabes Unies Bahreïn, de Mauritanie .

Les interventions des experts se sont développées essentiellement autour du cadre juridique et son efficience dans la prévention et la lutte contre la corruption, mais également sur les stratégies et moyens les plus appropriés et efficaces à mettre en œuvre pour la prévention et la lutte contre ce fléau dans le contexte des pays du Maghreb.

La participation de l’organe à ce forum a été représentée par deux interventions successives, celle de Mr Ahmed Ghai, membre du conseil de veille et d’évaluation de l’organe autour de la présentation de l’organe et du cadre juridique relatif à la prévention et à la lutte contre la corruption , l’intervenant a passé en revue à cette occasion, l’organisation et la structuration de l’organe ,ses missions , les travaux accomplis depuis sa mise en œuvre effective en 2012.

 

La deuxième intervention a été assurée par Mr Hadj Ali Mohamed, chef de division chargé du traitement des déclarations de patrimoine, sur le thème de la déclaration de patrimoine, son cadre juridique, les moyens techniques de gestion électronique et de numérisation de la déclaration de patrimoine mis en place au niveau de l’organe, l’intervenant a fait également état du bilan des déclarations de patrimoine des élus locaux( APW,APC) reçues et traitées au 08 avril 2015.

En somme, Les travaux du forum se sont distingué par des débats académiques de haut niveau qui ont débouché sur des recommandations pertinentes, dont principalement ;

  • La nécessité de conjuguer les efforts et d’intensifier la coopération dans ce domaine entre les institutions spécialisées du Maghreb dans la lutte contre un fléau qui ne connait pas de frontières,
  • La nécessité de mettre en œuvre des politiques et des moyens efficients et efficaces pour endiguer les effets pervers du phénomène de la corruption sur le développement et la bonne gouvernance dans les pays Maghreb, cela , dans le strict respect des dispositions de la convention des nations unies contre la corruption, de celles de la convention arabe de lutte contre la corruption et de celles de la convention de l’union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption.