A l’occasion de la célébration de la journée africaine de lutte contre la corruption, l’Organe National de Prévention et de Lutte contre la Corruption a organisé jeudi 11 juillet 2019, au Centre international des Conférences d’Alger, une journée d’étude sur le thème du « Recouvrement des avoirs … réalité et défis ».

 

Les travaux ont commencé par une séance inaugurale de célébration de la journée africaine, ou sont intervenus successivement:

  • M. Emmanuel Ondongo, Président de l’association des autorités anti-corruption d’Afrique
  • M. Chawki Tabib, Président de l’autorité anti-corruption tunisienne                        
  • M. Mimouni Sofiane, Directeur Général Afrique au Ministère des Affaires Etrangères
  • M. Kour Tarek, président de l’Organe 

  

Une première séance, la matinée, a été consacrée au cadre juridique du Recouvrement d’avoirs et les mécanismes de coopération internationale. Cinq panélistes se sont succédés sur des thématiques en rapport avec le recouvrement des avoirs :

 

  • Ahcène Bouskia : Enseignant du droit pénal à l’Ecole supérieur de la Magistrature

Le cadre juridique national du Recouvrement d’avoirs)   

  • Mourad Sidahmed : Directeur des affaires pénales et des grâces

L’entraide judiciaire et les défis de la coopération bilatérale        

  • Arkan Elseblani : Expert onusien PNUD et membre du réseau arabe pour l’intégrité

Les efforts internationaux et les mécanismes de coopération

  • Abdennour Hibouche: Président de la Cellule de traitement du renseignement financier

Recouvrement d’avoirs dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent et la coopération internationale

  • Fadli Rostom: Expert de la banque d’Algérie

Encadrement des mouvements de fonds, de et vers l’Algérie, éléments de prévention

 

 

Une deuxième séance l’après midi, consacrée aux expériences pays et les défis de la coopération. Trois panélistes sont intervenus :

  • Pacha Nadjet, Conseiller du président de l’Autorité tunisienne anti-corruption, a présenté l’expérience Tunisienne.
  • Arkane Elseblan, a présenté les initiatives régionales et internationale mises en place et les mécanismes adoptés notamment dans les pays arabes. 
  • Mourad Sidahmed, a présenté l’expérience nationale.

 

La journée d’études s’est soldée par la rédaction de recommandations formulées principalement par les panélistes et les participants (consultez les recommandations ici)

 

Les travaux ont été clôturés à 16h30.